L’Équipe verte, toujours plus près des citoyens !

Saint-Hyacinthe, mardi le 30 octobre 2018 –L’information, les échanges et la proximité avec les citoyens ont toujours été une priorité pour la Régie intermunicipale d’Acton et des Maskoutains. C’est dans ce contexte que l’Équipe verte de la Régie a circulé sur le territoire afin d’évaluer l’utilisation des collectes de la Régie, d’informer et de sensibiliser la population à l’égard de l’utilisation optimale des services offerts par celle-ci. Tout au long de l’été, les agentes de sensibilisation Mégane Herbeuval et Noémis Proulx ont tenu des kiosques d’information lors d’événements municipaux et y ont rencontré les citoyens présents, afin de les sensibiliser à l’importance d’une meilleure gestion de leurs matières résiduelles et de répondre à leurs questions.

Cet été, l’Équipe verte de la Régie a également sillonné le territoire des 25 municipalités membres de la Régie et ont animé 65 ateliers au sein de 28 camps de jour répartis sur l’ensemble du territoire de la Régie. Grâce à cette initiative, quelques 1 300 jeunes qui ont été sensibilisés à l’importance d’une meilleure gestion de leurs matières résiduelles.

 

Au cours de cette même période, les agentes de sensibilisation de l’Équipe verte ont également visité 1 321 propriétés desservies par la collecte des matières organiques afin de recueillir des informations relativement à l’utilisation de ce service. Elles ont ainsi pu constater que plus de 70 % des immeubles desservis par la collecte des bacs bruns utilisent le service. Ils ont également pu observer que 69 % des citoyens qui utilisent leur bac brun remplissent celui-ci à moitié et plus. Dans le même ordre d’idée, 17 % des bacs bruns mis à la rue étaient remplis à pleine capacité et dans 4 % des cas, les citoyens avaient même utilisé des contenants supplémentaires pour placer leurs matières organiques à la rue afin que celles-ci puissent être valorisées plutôt que dirigées vers l’enfouissement. La bonne nouvelle, c’est que 89 % des bacs observés ne présentaient aucun contaminant visible par opposition à 83 % en 2017. Seulement 3,7 % de ceux-ci présentaient une contamination significative (10 % et plus de la surface du bac).

La principale non-conformité recensée, dans environ 8 % des cas, est l’utilisation de sacs de plastique dans les bacs bruns. En effet, comme le rappelle régulièrement la Régie, la matière doit être déposée en vrac dans le bac, dans des sacs de papier ou simplement enveloppée dans du papier journal. Les sacs de plastique, même s’ils sont décrits comme biodégradable, compostable ou oxobiodégradable, ne doivent jamais être déposés dans les bacs bruns car ils sont incompatibles avec les procédés de valorisation. La présence de terre a également été constatée dans 3,5 % des bacs observés (6 % en 2017) et celle de déchets, dans 1 % de ceux-ci (5 % en 2017).

L’Équipe verte de la Régie permet de recueillir et de diffuser des informations pertinentes relativement à l’utilisation du service de collecte des matières résiduelles sur son territoire. De plus, elle favorise un échange bilatéral d’information et de sensibilisation entre les citoyens et les représentants de la Régie pour favoriser une collecte de meilleure qualité sur le territoire.

Il est important d’utiliser tous les services mis en place par la Régie afin de diminuer la quantité de matière dirigée vers l’enfouissement. Pour prendre connaissance du Bilan 2018 de l’Équipe verte, il suffit d’accéder à la section « On vous informe » du site Internet de la Régie au www.riam.quebec. Vous trouverez également, sur le site Internet, de nombreuses informations quant aux divers services offerts.

 

Chacun peut faire une différence.

Mieux trier, c’est mieux recycler…

– 30 –

Source :           Réjean Pion, directeur général
450 774-2350
riam@maskatel.net